Pourtant le contexte était difficile : inflation négative, pas d’accord salarial au niveau de la branche…

La négociation a donc été âpre, d’autant que la Direction était partie de très bas.

Mais, au final, la CFDT signe un accord satisfaisant qui prévoit entre autre :

  • Une date d’effet au 1 er janvier 2015

à FT SA (maintenant ORANGE) la coutume était d’appliquer les augmentations à la date d’anniversaire de l’entrée dans le groupe ou à la date de la dernière promotion…

et curieusement les promotions étaient souvent en fin d’année…

ce qui permettait à la Direction d’économiser un peu sur l’année en court.

Avec la signature de cet accord espérons que cette pratique est définitivement révolue!

  • Des mesures pour toutes et tous

même si les négociations annuelles obligatoires sur les salaires ne concernent, en principe, que les salariés-es de droits privés, les contractuels, mais aussi les fonctionnaires, vont pouvoir bénéficier des mesures collectives et individuelles de cet accord.

Pour les fonctionnaires ces mesures seront intégrées sur le complément salarial (ancien complément FT).

  • Des mesures collectives automatiques

face à la tentation de la Direction d’appliquer une stratégie de modération salariale, pour la CFDT il était important que les mesures collectives soient significatives et qu’elles priment sur les mesures individuelles.

Statut Augmentation collectives
brut en base annualisée
Soit en net/mensuel*
Non cadre Contractuels 250 € 16 €
Cadre Fonctionnaires 180 € 13 €
Cadre Contractuels et Fonctionnaires 300 € 19€ pour les contractuels
21€ pour les fonctionnaires

*Montants arrondis communiqués pour plus de lisibilité.

  • Des mesures additionnelles et automatiques pour les « bas salaires »

(ou « premiers niveaux de salaires » selon la Direction) :

Statut Seuil Augmentation supplémentaires
brut en base annualisée
Non cadre Moins de 27 000 € 100 €
Cadre Moins de 33 000 € 200 €
Cadre Entre 33 000 et 38 500 € 100 €
  • Des mesures en faveur de l’Egalité Professionnelle

pour combler les écarts de salaires entre les femmes et les hommes : avec une augmentation automatique pour les femmes en bande B (+200€), et un budget de rattrapage pour les autres bandes sur décision managériale.

Si vous pensez être sous-positionnée n’hésitez pas à demander à consulter le « nuage de point » : outil qui vous permet de vous situer en termes de salaires.

Malgré ces avancées, la CFDT regrette deux éléments qu’elle n’est pas parvenue à faire évoluer durant la négociation :

Un budget individuel pour les cadres trop faible : un seul bénéficiaire sur quatre en moyenne,

L’encadrement insuffisant de la Mesure Emploi Compétence qui reste une mesure à la seule main de la Direction, ce qui risque de produire des inégalités (notamment entre les femmes et les hommes).

Toutefois, cet accord contient plus de points positifs que de points négatifs, d’où notre signature !

Mais la CFDT restera vigilante à sa bonne application, notamment les mesures qui sont attribuées sur décision managériale (rattrapage femmes/hommes, mesure Emploi Compétence, mesure « début de carrière »…).

N’hésitez pas à contacter un DP ou DS CFDT pour plus de détails et pour vous aider à travailler sur votre situation salariale.