Prestataires

Victoire des salariés ex-SFR. Victoire du pot de terre contre le pot de fer!

SFR & Téléperformance condamnés par la Cour d'Appel de Toulouse

Un jugement qui va poser les bases d'une jurisprudence visant à mieux protéger les salariés.

Plus d’infos sur http://sfr-lelivre.jimdo.com/

Le 1er décembre prochain, jour de l’augmentation automatique du SMIC, les 65.000 salariés des centres d’appels prestataires étaient appelés, par l’intersyndicale CFDT/SUD/CGT, à se mobiliser contre les mauvaises conditions de vie et de travail qu’ils subissent, et pour de meilleurs salaires

Alors que les entreprises de ce secteur ont enregistré en 2010, et que 2011 s’annonce sur la même lancée, une hausse de leur chiffre d’affaires de 6,6% (pour atteindre 2,04 milliards d’euros), les salariés stagnent au niveau du SMIC.
Outre les salaires qui permettent tout juste de survivre, ces salariés sont confrontés au contrôle, en continu, de leurs temps de production dans une chasse aux « temps-morts » effrénée qui va jusqu’à limiter, voir interdire, toutes pauses pour aller aux toilettes ou se désaltérer. A l’inverse, un salarié peut se voir imposer une coupure de 3 heures non-rémunérées dans une journée pour tenir compte de la baisse du flux d’activité

llaa3-3Les négociations annuelles obligatoires sont en cours, avec pas mal de revendi-cations de la part de la CFDT, sur les salaires, sur les conditions de travail, sur le droit syndical ainsi que sur les droits des salariés. En complément de ces négocia-tions, notre équipe locale s’est attelée à un accord relatif à la gestion des jours fériés. Il s’agit simplement d’officialiser un avantage acquis par le Pôle Pyrénées et qui pourra sous couvert d’un accord national s’appliquer à l’ensemble des em-ployés du Groupe ACTICALL.

Le tribunal des Prud’hommes de Toulouse a rendu le 6 juillet 2010 un avis qui provoque une véritable onde de choc. Le tribunal « constate la perte de chance du demandeur d’avoir pu conserver son emploi et (…) la perte des avantages collectifs » et « condamne solidairement SFR, SFR Services clients et Téléperformance Grand Sud (…) au titre de dommages et intérêts ».

L’affaire remonte à 3 ans. Les salariés de l’opérateur téléphonique SFR avaient alors reçu le 23 mai 2007, un mail leur annonçant un projet d’externalisation. Celui.cil prévoyait le transfert de plus de 1900 salariés des trois centres d’appel (Toulouse, Lyon et Poitiers) vers deux sous-traitants : Téléperformance et Arvato Services
(filiale du groupe allemand Bertelsmann).

llaa3-5Suite à l’échec des négociations annuelles obligatoires, l’intersyndicale a lancé l’Opération pièces Rouges : « Pour venir en aide à nos actionnaires et à nos dirigeants nécessiteux, nous organisons une quête* qui vous donnera l’occasion de verser votre obole et ainsi, contribuer au maintien de leurs maigres dividendes et revenus.
Notre grande opération « caritative » a déjà débuté par Aix, Marseille et la Réunion.
Pour Toulouse, cette Opération a eu lieu le 8 mars sur le site de Basso Cambo

* L’argent récolté a été reversé le 26 mars au profit du SIDACTION