Bonjour Tristesse,

A l’heure de l’appel à la moralisation politique, pour nous à Télécontact le drapeau est en berne.

Au pays de la pyramide inversée, ce sont les ventres vides, qui geignent pour les ventres pleins.

Les moutons demandent eux-mêmes à être tondus ! Les représentants du syndicat maison (la CFTC) valident et cautionnent des propos de la direction laissant planer un doute au sujet de la rémunération variable…. Laissant peu de place au débat, aux propositions constructives.

Du jamais vu dans une vie de militante !

Gandhi disait «  Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis » Bonne méditation !

Laura MOUZAIA

DS CFDT Télécontact