Le 1er décembre 2015, les députés, dans un vote solennel, ont adopté la loi santé.

Mesure largement débattue : la généralisation du tiers payant pour les médecins à compter de 2017.

Dès le début des débats, la CFDT Retraités a dit : OUI au tiers-payant pour tous

Pourquoi une grève des médecins pour la suppression du tiers-payant généralisé, alors que nombre de professionnels de santé l’ont déjà mis en œuvre : pharmaciens, infirmières libérales, laboratoires d’analyses médicales, cabinet de radiologie, masseurs-kinésithérapeutes… et nombre de médecins ?

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 prévoit la mise en place du tiers payant intégral pour les bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS), à compter du 1er juillet 2015. La généralisation du tiers payant pour tous est prévue pour novembre 2017.retraite

Un Français sur cinq renonce à des soins pour raison financière, en particulier les retraités les plus modestes. Pour la CFDT Retraités le tiers-payant généralisé ne doit pas être remis en question par une fronde corporatiste alors que cette disposition bénéficie aux assurés.

La généralisation du tiers-payant permettra à tous un meilleur accès aux soins. Cette pratique existe déjà dans de nombreux pays de l’Union Européenne.

La CFDT estime que la mise en œuvre du Tiers Payant doit être une priorité nationale.

Quand les médecins décrètent la grève des transmissions par voie électronique, ils pénalisent les patients à revenus modestes (transmissions manuelles 15 jours minimum avant remboursement, transmission électronique environ 3 jours).

Quand les salariés font grève, cela se traduit sur leur feuille de paye. Les médecins renoncent-ils aux rémunérations de la Sécurité Sociale (plusieurs milliers d’euros par an) afin de  promouvoir l'utilisation de la carte Vitale, auxquelles s’ajoutent divers versements de prestations et cotisations?

La CFDT Retraités estime que le tiers payant reste un combat pour TOUS les actifs, salariés et retraités. Nous attendons des médecins qu’ils soient en première ligne pour lutter contre les déserts médicaux que deviennent nos campagnes, nos villes et leurs périphéries, plutôt que de combattre une mesure d'équité sociale.

La CFDT Retraité reste mobilisée sur la mise en œuvre de la loi.