Historique

  • 2003 : Fusion entre Delta Diffusion et MEDIAPOST SA
  • 2005 : MEDIAPOST applique la Convention Collective Nationale
  • 2008 : MEDIAPOST commence la préparation des poignées des facteurs
  • 2008 : MEDIAPOST achète 2 entreprises (Portugal et Espagne)
  • 2009 : MEDIAPOST achète 1 entreprise en Roumanie
  • 2011 : MEDIAPOST rejoint le groupe MEDIAPOST
  • 2012 : MEDIAPOST est une société anonyme de 13 060 salariés

Désormais, les 6 Directions Régionales vont devenir 4 Directions Opérationnelles qui seront Sud-est, Nord, Sud-ouest et île de France, et les 16 Bassins vont être transformés en 9 Directions Régionales.

En résumé, notre Région Sud-ouest que nous connaissons actuellement Aquitaine, Auvergne, Midi Pyrénées et Pyrénées Atlantique, va être absorbée par une Direction Opérationnelle Sud-ouest qui sera un grand rectangle divisé en 3, incluant la Direction Régionale Centre Pays de Loire, Direction Régionale Aquitaine Poitou-Charentes Limousin et Direction Régionale Midi-Pyrénées , l’Auvergne ne faisant plus partie de notre direction s’en va rejoindre la région Sud Est.

Pourquoi ?

Le pôle distribution de l’entreprise plombe, depuis 2 ans, le compte d’exploitation de MEDIAPOST.
Pour plusieurs raisons : la première est la stagnation des prix, la deuxième est la disparition, ou presque, des gratuits, et enfin l’augmentation de l’ancienneté des salariés fait augmenter la masse salariale.
Par conséquent, MEDIAPOST doit augmenter sa rentabilité. Ceci va se faire, d’après l’entreprise, par une organisation différente, plus performante mais aussi plus simple

Conséquences

D’après l’entreprise, il n’y aura pas de licenciements contraints et forcés. Mais 62 départs sont nécessaires, au niveau national, surtout en catégorie Cadres et Agents de Maîtrise.
Aujourd’hui, les employés des 180 plateformes ne sont pas concernés. Mais jusqu’à quand ? Notez bien, que des plateformes vont devenir des annexes et des annexes fermeront.
En ce qui concerne les IRP (Instances Représentatives du Personnel), tout est à modifier car les champs d’application c'est-à-dire les bassins et les régions qui sont notre cadre de travail, ne vont plus exister.

Cela va déclencher de nouvelles élections en 2013, pour les délégués du personnel et les comités d’établissements. Bien sur, tout cela va coûter de l’argent à l’entreprise.
Mais ce qui peut paraître inquiétant, c’est au niveau des comités d’établissements (C.E.). Certes, ils seront toujours au niveau des régions. Néanmoins, celles-ci sont au nombre de 6 actuellement, demain elles seront 9. Donc, moins d’argent pour la billetterie, les cadeaux de fin d’année, les œuvres sociales...