Au regard des différents bilans sociaux que nous présente la direction le constat est sans appel, les années se suivent et se ressemblent. La CFDT est consternée devant la politique de formation mise en place par nos responsables où une véritable discrimination est mise en oeuvre.
A quelles fins me direz-vous ?
La CFDT s'en inquiète et remarque des différences entre les métiers. D'un côté, les cadres et les permanents peuvent profiter, sous couvert du respect de l'environnement, de la formation interne telle que « l'éco conduite ». Ne serait-ce pas plutôt sous couvert du profit, afin de limiter les dépenses de carburants et d'entretien du parc automobile de Médiapost? Profits qui semblent être la seule préoccupation de nos dirigeants?
De l'autre des distributeurs à qui on refuse, dans un premier temps, cette formation soit disant trop coûteuse pour Médiapost. Mais nos têtes pensantes ont trouvé un subterfuge pour financer cette formation en utilisant le Droit Individuel de Formation (DIF) des salariés, en limitant ce droit à 14 heures par module, ce qui réduit le choix et de ce fait démotive le plus grand nombre à l’utiliser. Pire encore, cette direction qui, lors d'échange en CE se targue d'être ouverte à regarder les cas particuliers, ne fait rien quand on les lui présente. La formation interne et le DIF sont des droits pour tous.
La CFDT défendra ce droit qui permet le développement personnel, l'enrichissement de ses compétences et son employabilité. Il serait urgent que la direction en prenne la pleine mesure.

Corinne ESCANDE
Déléguée Syndicale d'entreprise CFDT