Média

Comme au niveau national, la liste CFDT Midi-Pyrénées pour les élections à la Commission de la carte (carte de presse) a progressé au 1er tour de 4 points (de 9 à 13 %).

Notre liste, mené par Aurélien Tardiveau, journaliste au groupe La Dépêche du Midi, a également progressé en nombre de voix.

Pour rappel, en 2014, aux élections professionnelles de l’UES La Dépêche du Midi, la CFDT avait obtenu un résultat historique en devenant représentatif chez le collège « journalistes » avec 22% des suffrages exprimés.

Nous espérons que le 2nd tour confortera les résultats du 1er tour et affichera une CFDT décomplexée sur les évolutions du métier des journalistes avec la question du numérique.

Découvrez pour la première fois les coulisses de l’opérateur mobile SFR.

Pénétrez au cœur d’une machine à cash. Révélations sur un système où l’argent est roi et la fin justifie les moyens.

Manigances, pouvoir, trahison, mensonges...

jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Un livre sans concessions, écrit de l’intérieur, qui interroge sur les pratiques sociales et économiques des grandes entreprises.

Militant CFDT depuis plus de 10 ans et ancien salarié de SFR, l’auteur apporte au travers de ce récit un témoignage exceptionnel, riche en expérience et en enseignements.

Syndicalement indispensable !

L’HUMANITÉ « ... un livre qui dénonce. »

EN-CONTACT MAGAZINE « Décapant ! »

LA DÉPÊCHE  « Un livre pour témoigner d’un drame social et humain... »

Commande en ligne sur : SFR-LELIVRE.JIMDO.COM

llaa7-3

Au groupe « La Dépêche du Midi », l’année 2014 va s’avérer capital. Un renouveau économique est espéré afin que le groupe ne tombe pas dans les situations socialement dramatiques telles que les groupes Centre France, Nice Matin, etc… .

Les enjeux de cette nouvelle année sont la montée du multimédia au côté du journal papier et les organisations qui en découleront. La section CFDT de « La Dépêche du Midi » souhaite être des acteurs dans ces changements et de prendre toute leur place à travers notamment la négociation de ces nouvelles formes d’organisation qui sont un enjeu majeur pour les salariés tant en terme de condition de travail qu’en terme économique .La CFDT restera vigilante à la mutualisation dans les services supports pour les cadres et les employés.

Jeudi 28 août, Jean Michel BAYLET a annoncé aux délégués syndicaux et au secrétaire du CE, que le groupe était entré dans une négociation exclusive avec le Groupe Sud-Ouest, en vue d’une prise de participation majoritaire pour le rachat du Grouper Midi Libre.

Le montage serait le suivant : Groupe Sud-Ouest garderait 33,4%, le Groupe Centre France-La Montagne pour 10%, La Dépêche pour 51 à 54%, et un groupe de partenaires locaux autour de François FONTES, architecte ayant pignon sur rue et son réseau sur Montpellier.

Des partenaires financiers soutiennent le groupe dans cette opération de rachat.

Rationalisation et mutualisation entre les 2 groupes de presse seront à l’ordre du jour aussi.

Cette annonce effective met fin à plusieurs mois de rumeurs, d’interrogations des salariés et de leurs instances et ce dans les 3 groupes de presse. J.M. BAYLET fait de ce rapprochement une réponse stratégique aux enjeux économiques du groupe Dépêche, et notamment répond à un risque majeur dû au recul du chiffre d’affaire : devenir une PME.

Cet accord concerne tous les salariés du groupe et dans toutes les sociétés composant l’UES quelle que soit la convention collective qui les régisse.

  • Augmentation générale de 1.10%, dont 1% au 1 juillet et 0.10% au 1 novembre.

Une rencontre est prévue au cours du dernier trimestre 2012 pour faire un point sur la situation économique de l’entreprise.

Deux négociations se poursuivront dans le cadre de la NAO 2012 :