La vie du Syndicat

En ces temps de disette budgétaire et d’affolement devant le creusement de la dette sur fond de panique des marchés financiers, d’aucuns se montrent prompts à accuser les assurances sociales et les collectivités territoriales de ne pas prendre leur part à l’effort collectif, voire à les taxer d’irresponsabilité alors que l’Etat se serait engagé dans une démarche à la vertu d’airain.

Malheureusement, les statistiques, si on les regarde honnêtement, sont cruelle pour l’Etat et donc, par conséquent, pour les responsables de l’exécutif national : 80% du déficit et de la dette publique sont à mettre à son passif.

Alors que nombre de nos concitoyens se trouvent confrontés à de grandes difficultés financières, alors que la crise économique continue à affaiblir les plus précaires d’entre nous, alors que le reste à charge des assurés ne cesse d’augmenter, certaines mesures prises par le gouvernement face aux déficits vont renforcer les inégalités sociales et notamment rendre plus difficile l’accès à la santé pour tous.

Pour la CFDT S3C Midi Pyrénées, ce leitmotiv est, hélas, encore une fois d’actualité. En effet, en décidant d’une nouvelle augmentation de la taxation des contrats d’assurance maladie complémentaires santé « solidaires et responsables ».

La Prime des partages des profits étant pour nous un non événement et le plan France numérique 2020 de la poudre aux yeux qui occupe l’intelligentsia.llaa5-12
Face à la crise, employons-nous au renforcement du lien social… de toute urgence.
Les conséquences de la crise de l’Euro ne se limitent pas au plan économique et ne se mesurent pas seulement en termes de pouvoir d’achat et de perte d’emplois.

Les gouvernements ont favorisé la concurrence plutôt que la solidarité entre les états membres, et la crise atteint aujourd’hui le fondement même des valeurs républicaines de liberté et d’égalité ; elle met en péril le principe d’universalité et les droits de l’homme.

llaa5-13Le congrès de l’UNI Europa (union Network international) s’est déroulé à Toulouse la 1ère semaine d’octobre.

UNI couvre le champ de 3 syndicats de la CFDT à savoir : F3C, banques, services et les 2 autres organisations syndicales confédérées (FO et CGT).

 

Une partie de la délégation CFDT JEUNE Midi Pyrénées

Notre syndicat s’est investi dans sa préparation avec pendant 6 mois une équipe restreinte.
La coopération avec les autres OS s’est faite en bonne intelligence.

Une vingtaine de militants locaux du S3C Midi Pyrénées se sont mobilisés pendant cette semaine pour montrer que la CFDT aussi était partie prenante malgré l’absence d’implication des autres syndicats et des fédérations CFDT concernés .

Un moment fort a été le rassemblement des jeunes et le moment le plus stressant : la cérémonie de clôture car nous étions chargés de l’organisation.
Certains de nos militants se sont découvert des talents d’interprètes, accueillir 800 congressistes venant des 4 coins de l’Europe et du monde était une gageure.

voeux2012 800x486